cirque

Présentation du cirque :

Clown blanc/Clown bleu/Deux clowns roses :

Bleu : Bonjour, Mesdames et Messieurs, je suis là pour vous présenter le spectacle qui va suivre. Alors, il y aura…

Blanc : Mais non, pas comme ça, mon vieux. On a rien compris. D’abord, comment tu dis bonjour ?

Bleu : Ben, « bonjour », comme tout le monde.

Blanc : Ben non, pas comme tout le monde. Pas « bonjour », C’est mou. Les gens vivent une période difficile. Tu ne viens pas leur annoncer une catastrophe, mais le spectacle du cirque.

Bleu : Et alors ?

Blanc : Alors ? Bon, je vais te montrer. Mesdames et Messieurs, quel bonjour préférez-vous ? Dis bonjour.

Bleu : Quoi ? Moi ? Ben, heu… Bonjour.

Blanc : Bonjour… Alor, vous préférez lequel ? Ha tu vois ? Les gens ont besoin de pêche, de gaité.

Bleu : Ha bon, Moi pas.

Blanc : C’est pas grave, essaye.

Bleu : Bonjour       

Blanc : mouaip, c’est mieux, bon, vas-y pour la suite.

Bleu : Quelle suite ?

Blanc : Ben, tu devais annoncer le programme, non ?

Bleu : Ha oui, mais là, je ne sais plus ou j’en suis, moi.

Blanc : Tiens, voilà le programme.

Les rouges (qui arrivent sur scène) : Ha non !

Blanc : Quoi encore ? Qu’est-ce que vous voulez ?

Les roses : On veut aussi dire bonjour.

Bleu : Ben, si on m’interrompt tout le temps, je n’y arriverai jamais, moi.

Blanc : Bon, allez-y, dites bonjour.

Les roses : Bonjour.

Blanc : C’est tout ?

Les roses : Ben oui, on est timides.

Blanc : ok, vas-y pour le programme.

Bleu : Bon, alors, il ya aura de la poésie

Les roses : Des équilibristes

Blanc : Des foulards

Pauline : une balance sur une planche

Sarah : des animaux

Marc : des dompteuses de puces

Emma : de la gym

Jules : des dompteurs de chenilles

Morgane : Du Hullahup

Jules : de la corde à sauter

Marc : du jonglage

 

Le dompteur de puces :

Blanc /Bleu/Noir/Rouge :

Blanc : Maintenant, Mesdames et Messieurs, la plus grande attraction de notre cirque, celle que nous envient les cirques du monde entier. Attention, Mesdames et Messieurs, Ce numéro de dresseur peut être dangereux. Il a fallu beaucoup de courage au dompteur pour monter ce numéro exceptionnel. Je vous présente Laura la dompteuse de Puces.

Bleu : Excusez-moi, hum, hum, vous n’auriez pas vu ma puce ? Vous ne pouvez pas vous tromper, c’est une puce exceptionnelle. Elle s’est sauvée. C’est très espiègle comme bête. Mais, là, je la cherche.

Noir (qui arrive en se dandinant dans tous les sens) : Aie, ça pique. J’ai un truc dans le dos qui me démange, aidez-moi, ça gratte. C’est l’enfer, ce truc. C’est arrivé d’un coup, ça doit être une allergie. Dans le dos, là, ça me pique. Non, c’est passé sur mon ventre, non sur la tête…

Bleu : Pupuce, au pied.

Noir : Ha ben, voilà, ça va mieux, c’est fini, merci. Au revoir.

Bleu : Bon, Pupuce, Tu vas être bien sage maintenant. Allez, saute ! Encore une fois. Pupuce, Pupuce ! Redescends ! Non, tu ne vas pas embêter les gens, viens ici. Voilà.

Rouge : C’est nul, on ne voit rien.

Bleu : Quoi ? Viens voir ma puce dans sa boite.

Rouge : Je ne vois rien.

Bleu : Concentre-toi un minimum. Là !

Rouge : Le petit point noir au fond, c’est ça ? C’est une puce ?

Bleu : Oui, elle est jolie, n’est-ce pas ? Tu veux la toucher ?

Rouge : Je peux ? (et avec son doigt, il va toucher Pupuce, mais, maladroit, il l’écrase) Oups, désolé.

Bleu : T’as fais quoi ? Ho ma Pupuce, ma puce adorée. (Bleu pleure)

Blanc : ha, c’est malin Rouge. Ne pleure pas Bleu, on va t’en trouver une autre. Mesdames et Messieurs, nous sommes obligés d’interrompre ce numéro exceptionnel pour cause de … de… Plus de puce.

Les dompteurs de Chenilles :

Blanc /Bleu/Vert :

Blanc : Et maintenant, mesdames et messieurs, un fantastique numéro de dompteuse de chenille géantes. Voici la chenille bleue et sa dompteuse. Alors, chère amie Bleue, qu’allez-vous faire faire à votre chenille ?

Bleu : Bonjour, un salto arrière avec double vrille sur le coté qui se finit par un piqué vertical ascendant.

Blanc : Waouh, J’ai hâte de voir ça.

Bleu : Allons-y… Et hop. (La chenille fait la ola)

Blanc : Ha, c’est ça ? Bon ho, disons que c’est pas mal.

Vert : Moi, je fais mieux que ça.

Blanc : Ha voici notre deuxième dompteuse : vert avec sa chenille. Alors, vous nous proposez quoi de beau ?

Vert : Un quadruple salto avant pas piqué des vers avec rétablissement en gigue allongée au pas de deux et secoué par une quadrille.

Blanc : Rien que ça ? On vous regarde (La chenille se met en cercle un moment, puis vient se mettre à coté de la chenille bleue.)

Blanc : Bon, ben, voilà, c’est déjà ça.

(Les deux chenilles se regardent en grognant)

Blanc : Faudrait, peut-être les séparer, non ?

Bleu : C’est normal, la verte est agressive, tiens ta chenille !

Vert : C’est pas la mienne qui est agressive, c’est la tienne. Regarde-là ! Elle est très mal dressée.

Bleu : Ma chenille est mal dressée ? T’es qui, toi pour me parler comme ça ? (Pendant ce temps, les deux chenilles sympathisent)

Vert : Je te parle comme je veux. Viens, on va régler ça en coulisse. (Elles s’en vont en laissant leurs chenilles qui se prennent dans les bras.)

Blanc : Hé, attendez, vous oubliez vos chenilles… Bon, ben, mesdames et messieurs, le spectacle des chenilles est fini, enfin, j’espère. Voilà, voilà. Bon comment je les fais sortir, moi ? Petits, petits, c’est par ici la sortie. Bon, aller ouste, tout le monde dehors (Les chenilles sortent tranquillement)

Blanc : Merci à tous et bon après midi.

Fin

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© nonin

Site créé avec 1&1 MyWebsite.