cirque

Présentation du cirque :

Clown blanc/Clown bleu/Deux clowns roses :

Bleu : Bonjour, Mesdames et Messieurs, je suis là pour vous présenter le spectacle qui va suivre. Alors, il y aura…

Blanc : Mais non, pas comme ça, mon vieux. On a rien compris. D’abord, comment tu dis bonjour ?

Bleu : Ben, « bonjour », comme tout le monde.

Blanc : Ben non, pas comme tout le monde. Pas « bonjour », C’est mou. Les gens vivent une période difficile. Tu ne viens pas leur annoncer une catastrophe, mais le spectacle du cirque.

Bleu : Et alors ?

Blanc : Alors ? Bon, je vais te montrer. Mesdames et Messieurs, quel bonjour préférez-vous ? Dis bonjour.

Bleu : Quoi ? Moi ? Ben, heu… Bonjour.

Blanc : Bonjour… Alor, vous préférez lequel ? Ha tu vois ? Les gens ont besoin de pêche, de gaité.

Bleu : Ha bon, Moi pas.

Blanc : C’est pas grave, essaye.

Bleu : Bonjour       

Blanc : mouaip, c’est mieux, bon, vas-y pour la suite.

Bleu : Quelle suite ?

Blanc : Ben, tu devais annoncer le programme, non ?

Bleu : Ha oui, mais là, je ne sais plus ou j’en suis, moi.

Blanc : Tiens, voilà le programme.

Les rouges (qui arrivent sur scène) : Ha non !

Blanc : Quoi encore ? Qu’est-ce que vous voulez ?

Les roses : On veut aussi dire bonjour... A suivre

 

 

Le dompteur de puces :

Blanc /Bleu/Noir/Rouge :

Blanc : Maintenant, Mesdames et Messieurs, la plus grande attraction de notre cirque, celle que nous envient les cirques du monde entier. Attention, Mesdames et Messieurs, Ce numéro de dresseur peut être dangereux. Il a fallu beaucoup de courage au dompteur pour monter ce numéro exceptionnel. Je vous présente Laura la dompteuse de Puces.

Bleu : Excusez-moi, hum, hum, vous n’auriez pas vu ma puce ? Vous ne pouvez pas vous tromper, c’est une puce exceptionnelle. Elle s’est sauvée. C’est très espiègle comme bête. Mais, là, je la cherche.

Noir (qui arrive en se dandinant dans tous les sens) : Aie, ça pique. J’ai un truc dans le dos qui me démange, aidez-moi, ça gratte. C’est l’enfer, ce truc. C’est arrivé d’un coup, ça doit être une allergie. Dans le dos, là, ça me pique. Non, c’est passé sur mon ventre, non sur la tête…

Bleu : Pupuce, au pied.

Noir : Ha ben, voilà, ça va mieux, c’est fini, merci. Au revoir.

Bleu : Bon, Pupuce, Tu vas être bien sage maintenant. Allez, saute ! Encore une fois. Pupuce, Pupuce ! Redescends ! Non, tu ne vas pas embêter les gens, viens ici. Voilà.

Rouge : C’est nul, on ne voit rien... A suivre